Tout simplement...

Le sophrologue-relaxologue comme le thérapeute en relation d’aide, est là pour accompagner une personne en difficulté, il est neutre, bienveillant, à l’écoute et accepte son client tel qu’il est.  Il est congruent, cohérent et valorise le chemin parcouru. Il est empathique mais sait rester à une juste et saine distance.

 Il a une position d’éclaireur et de chercheur de trésors, c’est un explorateur qui va analyser les données trouvées sur la « carte » en face de lui.

Il accompagne la personne comme un phare guiderait les bateaux en détresse : la personne navigue, affronte la houle (c’est-à-dire qu’elle se prend en charge, elle est active de sa guérison) tandis que le thérapeute reste stable et la guide en sécurité et confiance !

Il  respecte son rythme et ne la brusque pas ; il sait passer la main quand c’est nécessaire ou si la relation de confiance ne s’établit pas.

Il n’est pas un donneur de conseils ou de solutions mais aide la personne à trouver les siennes en lui permettant d’aller à la rencontre de sa richesse intérieure et de ses ressources.

Enfin, c’est un artiste humble, adaptatif,  un créateur de synergies thérapeutiques à l’écoute de sa créativité qui va chercher des solutions adaptées, personnalisées et originales  que le client est toujours libre d’accepter ou non.

Il travaille en réseau, se forme sans cesse et poursuit sans relâche l’exploration de lui-même.

 

 

 

La sophrologie est une méthode complète de relaxation et de connaissance de soi dont le but est l’épanouissement de l’être et la prise de conscience du corps. Elle représente une aide efficace dans les maux quotidiens tels que le stress, la fatigue et l’insomnie en proposant des outils qui développent également les capacités d’adaptation.

La sophrologie est d’un grand recours dans les cas de dépression nerveuse, asthénie,  phobies, angoisses, nervosité, surmenage, insomnie, idées noires, troubles physiques, sexuels, douleurs, troubles de la mémoire, troubles psychosomatiques, manque de confiance en soi et d’estime de soi.

Elle permet de retrouver inspiration et créativité.

Elle prépare aux examens, compétitions, concours ainsi qu’aux interventions chirurgicales, et participe à  l’acceptation des traitements médicaux et  aide à mieux les vivre notamment  dans le cadre des cancers et des pathologies lourdes.

Elle est un excellent complément thérapeutique pour ceux qui vont mal comme pour ceux qui vont bien.

 

 

 

La relaxation répond au besoin de plus en plus présent dans notre société, rongée par le stress,  de relâcher nos tensions et  de lâcher prise. Elle vise essentiellement à obtenir un repos efficace et récupérateur. Son but, d’après W. Bonet est de nous apprendre à retrouver et maintenir l’équilibre entre le corps et l’esprit pour parvenir à un état minimal de tension. La relaxation amène à la décontraction musculaire et à la détente mentale, elle favorise l’économie d’énergie et conduit à une amélioration de notre état psychique et émotionnel. Elle favorise la détente, l’équilibre et la plongée intérieure.  En quelque sorte, on passe d’un corps tendu, rigide, version planche de bois ou bloc de pierre, à un corps « chamallow » et douillet. Et on passe d’un mental, survolté, en ébullition, saturé,  à un mental apaisé,  fluide et inspiré.

 

 

 

La relation d’aide est une méthode d’accompagnement pour les personnes en situation de crise, de grande détresse,  de conflit ou en quête d’elles-mêmes.

Elle propose un accompagnement des pathologies lourdes pour les malades et leurs proches.

Elle permet de traverser les difficultés de la vie, de gérer ses émotions, de faire face, de repérer ses forces et ses faiblesses tout comme ses besoins et ses attentes.

Elle aide à développer la connaissance de soi et l’estime de soi.  Elle améliore la communication, apporte le bien être, l’harmonie et l’équilibre.

Elle développe la compétence émotionnelle et permet la mise en place de stratégies adaptées à la personnalité, à la problématique du client et à sa demande, pour réaliser ses objectifs.